Comprendre ses corrections

Si vous souhaitez un masque de plongée à votre vue, votre ordonnance – ou tout document attestant de votre correction, telle que la carte de vue fournie avec vos lunettes « traditionnelles » – nous est indispensable pour le réaliser.

Cette ordonnance est valable trois ans auprès de la sécurité sociale et de votre mutuelle, ce qui vous permettra de vous faire rembourser à hauteur du forfait que vous octroie votre mutuelle. Seule l'ordonnance fera foi auprès de ces organismes.

Vous souhaitez comprendre les informations qui figurent sur votre ordonnance ?

Épargnons-nous un cours d'optométrie et allons droit à l’essentiel. Observez le signe figurant avant la valeur de votre correction :

  • S’il s’agit d’un « - », vous êtes myope : vous voyez mal de loin.
  • S’il s’agit d’un « + », vous êtes hypermétrope : vous voyez mal de près, même si vous êtes jeune ; et si toutefois votre vision est satisfaisante de loin comme de près en dépit de cette correction, c’est au prix d’un travail permanent de votre œil, et donc d’une fatigue importante de ce dernier.

D’autres cas peuvent se présenter :

  • Si votre correction comprend des parenthèses, vous êtes astigmate : vous ne voyez bien ni de loin, ni de près ; et si vous avez l'impression de voir correctement… c'est que vous n'avez encore jamais essayé de lunettes à votre vue !
  • Si figure sur votre ordonnance le mot « addition » (ou « add »), et si vous êtes âgé deplus de 40 ans, vous êtes presbyte : vous avez besoin de verres progressifs au quotidien. Dans votre pratique sportive également ? Découvrez notre avis sur la question dans cet article.

26 articles
+ Afficher le menu

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,